La blogueuse culinaire

La blogueuse culinaire - MadamcadamiaÇa fait déjà quelques temps maintenant que j’avais envie d’écrire cet article un peu différent de ceux que j’ai l’habitude de vous proposer. Il n’y aura pas de recette aujourd’hui, mais plein de petites anecdotes spécifiques à la blogueuse culinaire ! Voilà un an et demi maintenant que je fais partie de la blogosphère, et ouvrir le blog Madamcadamia a clairement changé mon quotidien. Je me suis rendue compte au fil des semaines et des mois que je prenais de nouvelles habitudes bien propres à ma facette de blogueuse culinaire. Certaines positives ou d’autres juste un peu bizarres, toutes ces petites caractéristiques définissent maintenant mes semaines. Et je me suis rendue compte en discutant avant d’autres blogueuses et blogueurs, ou simplement en lisant leurs articles, que mon cas était loin d’être isolé. Même combat pour tout le monde donc, et je vais me faire un plaisir aujourd’hui de vous montrer ma vision de la blogueuse culinaire.

1  | La blogueuse culinaire est une acheteuse compulsive de vaisselle.

Vraiment le point qui m’a le plus marqué depuis l’ouverture du blog, c’est ma nouvelle manie à acheter de la vaisselle. Attention, je n’achète jamais un service entier (aucun intérêt) seulement une pièce ou deux à chaque fois. Que ce soit une petite soucoupe en verre, deux petites cuillères dorées ou bien un énième torchon, peut importe tant que ça colle avec ma prochaine scénographie. Je n’ai d’ailleurs jamais autant arpenté les rayons « maison » ou les brocantes qu’en ce moment, juste pour pouvoir dénicher le petit couteau en bois qui ira parfaitement sur les photos de ma prochaine recette. Je me retrouve donc au final avec les placards plein à craquer de vaisselle dépareillée, mais bon, c’est ça qu’on aime !

La blogueuse culinaire - Madamcadamia

(Et cette photo n’est que la partie visible de l’Iceberg)

2 | Les acrobaties de la photographe

Qui aurait pu penser que la photographie culinaire pouvait se rapprocher autant du Yoga. Debout sur une chaise, debout sur la table (oui oui), sur la pointe des pieds, presque à plat ventre, ou tout simplement en position de « western spy », être blogueuse culinaire, c’est aussi être sportive ! Quand vous regardez les photos de certaines recettes, vous n’avez absolument aucune idée de l’équilibre qu’il a parfois fallu avoir pour les prendre. Plusieurs fois mon Monsieurcadamia c’est amusé à me prendre en photo dans une position absurde (et à mon insu en plus), il n’y a qu’à voir plus bas (on ne se moque pas des chaussettes parce qu’elles sont vraiment chouettes).

La blogueuse culinaire - Madamcadamia

(Ce que j’appelle, l’envers du décor)

3 | La wishlist de cuisine 

J’ai parlé plus haut de l’achat compulsif de vaisselle, mais la vérité est bien pire. En prenant uniquement mon cas (mais peut-être que d’autres blogueurs partagent également ce point en commun avec moi ?) j’ai une wishlist. Je note sur une petite liste toutes les choses que je souhaiterai avoir. Un peu comme une liste au Père-Noël, sauf qu’au lieu des jouets, ce sont des ustensiles de cuisine, et le Père-Noël c’est nous. Pour vous donner un aperçu de ma liste du moment : des moules « popsicles », une nouvelle carafe pour Rhum arrangé, un nouvel objectif macro, une tablette, un nouveau livre de cuisine, un moule à baba… Enfin j’ai une liste longue comme mon bras.

La blogueuse culinaire - Madamcadamia

(Et vous, vous mettez quoi dans votre wishlist ?)

4 | Apprendre à optimiser son temps

Personnellement je ne suis pas blogueuse culinaire à temps complet (un jour viendra !). Mais en attendant, je jongle donc avec mon travail à temps plein, et le blog que je dois malheureusement « recaler » à la catégorie de « hobby ». Je prends donc toujours sur mon temps libre le temps de réfléchir à mes recettes, de les travailler, de les tester, de les réaliser, de les photographier, de les manger (la meilleure partie !), de retoucher les photos, d’écrire l’article et de le publier. En bref, tout ça me prend énormément de temps, et le temps je n’en ai pas à perdre. J’ai donc appris à optimiser mon temps comme jamais, à profiter de mes trajets en métro pour travailler mes recettes, écrire mes articles, et à étaler mes préparations culinaires sur un ou deux jours, pour n’avoir « qu’à » les photographier le weekend (et profitez ensuite pour glandouiller comme il se doit). Tout ça nécessite donc une organisation presque militaire, et parfois une surcharge mentale, mais que voulez vous, j’aime ça !

La blogueuse culinaire - Madamcadamia

(Petit 4 donc, la blogueuse culinaire sait optimiser son temps comme personne)

5 | Recourbeur de cils vs tablier

Celui-ci c’est un peu le point de la honte. Ce cas ne s’applique peut-être qu’à moi, mais je me devais de le partager et de faire tomber les masques (mon masque en fait). Etre blogueuse culinaire peut parfois me rendre un brin addict. Rien de grave, mais disons que mes priorités ne sont pas tout le temps celles des autres. Parce que quand j’ai une idée de recette en tête, que je veux la réaliser le weekend, mais que je me retrouve face à un dilemme d’emploi du temps, il m’est déjà arrivé de préférer cuisiner à sortir (Oups !). Les cas sont très rares, mais j’ai déjà prétendu un « Non désolée, j’ai déjà quelque chose de prévu ce soir », et comprenez « J’ai des choux à faire pour ma prochaine recette de Saint-Honoré, je ne pourrai donc pas venir à ta soirée ». Pourquoi prétendre me direz-vous ? Parce que tout le monde ne comprend pas cette addiction ! Mais comme je sais optimiser mon temps, je ne le fais presque plus du tout maintenant. (Et oui, ça signifie que parfois je cuisine jusqu’à trois heures du matin un vendredi soir. NORMAL.).

IMG_1854 - Copie

(Promis je n’ai jamais confondu les deux)

6 | Quand le blog dirige tes courses

Je pense que ce point a déjà du arriver à tous les blogueurs au moins une fois. Personnellement il m’arrive de craquer pour un fruit un peu étrange, ou un nouveau condiment que je ne connais pas alors que ce n’était pas du tout sur ma liste de courses. Ou tout simplement d’acheter une ou deux pêches juste pour les prendre en photo et vous les montrer.

La blogueuse culinaire - Madamcadamia

(Preuve à l’appui donc que le blog lead mes courses comme jamais)

7 | L’addiction à Instagram n’est pas loin

Dernier point mais pas des moindres, Instagram. Tout bon blogueur qui se respecte fini par atterrir un jour ou l’autre sur Instagram, et là c’est l’addiction assurée. Mais comment faire autrement ? Alors évidemment Instagram et son algorithme me tape vraiment sur le système, ça en devient d’ailleurs un problème majeur pour beaucoup de blogueur en ce moment. Mais la base de l’application reste vraiment chouette, et j’adore y faire un tour juste pour aller regarder les dernières nouveautés des copains & copines, ou pour rêver et m’inspirer devant les photos d’un peu tout le monde.

      IMG_1450   IMG_1796
IMG_1059   IMG_0233

Nb: La blogueuse culinaire a selon moi beaucoup plus que ces sept caractéristiques, mais j’en garde un peu sous le coude pour le moment. Nous en reparlerons surement bientôt !

logo-madamcadamia

10 commentaires sur “La blogueuse culinaire

  1. Ah, effectivement, le niveau d’implication est élevé… vu du côté écran d’ordi on est loin d’imaginer tous ces paramètres, mais le blog est à la hauteur de l’effort fourni et donc bravo! Côté wishlist, ça m’ouvre des perspectives. A voir ;o)

    Aimé par 1 personne

  2. Je me retrouve totalement : la vaisselle dépareillée en un seul exemplaire – mon chéri m’a d’ailleurs dit au début de mon addiction à la jolie vaisselle : « Une seule assiette bleue, pourquoi faire ?, » Mais tu comprends pas je n’en ai pas besoin de plus pour les photos 😄
    Bien sûr il assiste très souvent à mes acrobaties photographiques !
    Et puis il m’est déjà arrivé prétendre avoir déjà quelque chose de prévu alors qu’en fait dans ma tête c’était : « On est vendredi, qu’est-ce que je sors comme recette ce lundi ? ». Et me voilà aux fourneaux jusqu’à 2h du mat’.
    Bref, tout est tellement vrai 😱😍
    Je rajouterais une chose : j’ai des tonnes de livres de recette (et encore, la collection ne commence que !), et je garde dans une petite (grande) boîte toutes les recettes qui m’inspirent 🤗

    Aimé par 1 personne

    1. Et bien je t’avoue que je suis ravie d’apprendre que je ne suis pas la seule à me coucher à 3h du mat’ juste pour pouvoir photographier ma recette dans le weekend !
      J’ai encore pas mal de points à ajouter de mon côté, je vous raconterai sans doute tout ça dans un article « La blogueuse culinaire, le retour ». 😉

      J'aime

  3. haha j’adore cette article, j’ai beau ne pas être la blogueuse la plus assidue, je me retrouve dans tous les points… Ma cave est envahie de vaisselles, dès que j’en achète, je me fais limite « engueuler » parce qu’on ne sait plus où les mettre (oh vivement la grande maison avec une pièce uniquement dédiée au blog !) Et puis en plus de la vaisselles, il y a aussi tous mes livres de cuisine !

    Les acrobaties et les wishlist n’en finissent pas non plus !

    Niveau optimisation du temps, c’est la seule chose que j’ai encore du mal à gérer ! C’est pour ça que je ne publie pas autant que je le souhaite sur le blog (bon à ma décharge quand on bosse 6 jours sur 7 c’est compliqué de faire mieux ! O:-) ) et le pire c’est qu’à partir de la semaine prochaine, j’aurai investi dans mon nouvel appareil photo et… des vidéos risquent de venir se mêler au blog (la blogueuse culinaire n’en a jamais assez ! haha)

    Aimé par 1 personne

    1. Haha, tout pareil, et attend l’achat de mon futur trépied, et alors là il y aura des GIFS à n’en plus finir par ici!
      En tout cas je note que le plus gros retour sur cet article, c’est que nous avons tous les mêmes problèmes existentiels 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s