Bouillon thaï à la mangue

Bouillon thaï photography - Bouillon végétarien salé aux légumes et à la mangueAvant de commencer cet article, j’aimerai prendre le temps de vous souhaiter à toutes et à tous une très joyeuse année 2018, remplie de nouveautés, de joie, et de tout ce qui pourra vous faire plaisir (et de paillettes, c’est important les paillettes). J’espère que les mois qui viennent vous apporteront votre lot de surprises. Ici plein de petits projets commencent à se dessiner, et j’ai hâte de voir ce que l’avenir réservera à Madamcadamia. En tout cas j’ai l’immense plaisir de redémarrer cette nouvelle année avec vous, vous qui êtes un peu plus nombreux chaque jour à venir par ici. J’espère donc vraiment que les mois qui arrivent sauront vous plaire gustativement !

Et on commence pas plus tard que maintenant, avec une nouvelle recette bien d’occasion, puisque je ne sais pas vous, mais une fois de plus la période des fêtes ne fut pas de tout repos pour mon petit estomac. C’est pourquoi avant de réattaquer avec les galettes des rois, la chandeleur et les recettes de Pâques, il était nécessaire de faire une halte light, fraîche et salée sur le blog. Et pour ça quoi de mieux qu’un bouillon aux saveurs thaï pour se remettre petit à petit à une alimentation plus légère ?

L’idée avec cette recette était de relever deux défis : le premier, faire un bouillon thaï sans viande, et le deuxième, le faire sans ail. Oui parce que, l’ail et moi, nous partageons une querelle sans fin. Je ne sais plus si je vous en ai déjà parlé par ici, mais s’il y a bien un aliment que j’évite de manger le plus possible dans la vie c’est l’ail. Et s’il y a bien un aliment que l’on retrouve presque partout, c’est l’ail. Coïncidence ? Oui peut-être.

Toujours est-il que si vous n’y êtes pas allergique, vous n’avez sans doute jamais vraiment prêté attention au fait que, l’ail se retrouve à la carte de tous les restaurants, et en fonction des types de cuisine, il y a des plats que je ne mange jamais. A commencer par une bonne partie de la cuisine asiatique. C’est pourquoi quand je suis chez moi je me fais le plaisir de travailler ce genre de cuisine, sans ail, évidemment. Et finalement je m’en passe très bien, les plats ont toujours beaucoup de goûts (donc tout va bien dans le meilleur des mondes). Les brandades de poissons sans ail, les gyosas, ou même les ratatouilles me deviennent accessibles, que demander de plus. Il en va de même pour les bouillons de légumes thaï, qui gardent toutes leurs saveurs, même sans ail (et sans coriandre, parce que je n’aime pas la coriandre, affaire de goût cette fois). Tout se base sur le gingembre, la citronnelle et l’oignon, et j’adore.

Bouillon thaï photography - Bouillon végétarien salé aux légumes et à la mangue


Ingrédients & Ustensiles

Pour 4 personnes :

  • 2 L d’eau
  • 1 c. à c. de sauce soja sucrée + 1 c. à c. de sauce nuoc mam
  • 1 cube ½ de bouillon de légumes
  • 65 g de pois chiches
  • 40 g de petits pois surgelés
  • ½ mangue
  • 15 feuilles de menthe
  • 2 tiges de citronnelle
  • 25 g de gingembre frais
  • 2 oignons jeunes
  • 140 g de vermicelles de riz
  • 10 cL de lait de coco

Les ustensiles plutôt utiles :

  • Une marmite ou un faitout 

Recette pour 4 personnes

Préparation des ingrédients :

1 – Enlever la partie dure (externe) des tiges de citronnelles. Emincer la partie tendre (interne). Réserver l’ensemble.

2 – Peler le gingembre frais et le couper en brunoise. Réserver.

3 – Emincer les oignons jeunes, et réserver.

4 – Peler la mangue, la couper en fine lamelles et réserver.

Cuisson du bouillon :

1 – Porter l’eau à ébullition dans une marmite. Une fois l’ébullition atteinte, baisser le feu pour que l’eau soit frémissante. Ajouter les cubes de bouillon, et le lait de coco.

2 – Ajouter la partie externe de la citronelle, et la partie interne émincée finement. Ajouter également le gingembre, les oignons jeunes, les pois chiches, les petits pois. Couvrir et laisser mijoter pendant 20 min.

3 – Enlever les tiges externes, de citronnelle, et ajouter la sauce soja, la menthe et les vermicelles de riz. Laisser mijoter 2 minutes, puis couper le feu et laisser reposer 5 minutes.

4 – Disposer les morceaux de mangue fraîche dans chaque bol, et verser le bouillon par-dessus. Déguster chaud.

Astuce : Pour un peu plus d’originalité, j’ai ajouté quelques lamelles de caramboles dans les bols au moment d’ajouter le bouillon.


Bouillon thaï photography - Bouillon végétarien salé aux légumes et à la mangue

logo-madamcadamia

4 commentaires sur “Bouillon thaï à la mangue

  1. Ce bouillon me fait de l’oeil 😉 Il sera au menu très rapidement ! En ce qui concerne l’ail, je suis comme toi : le moindre petit morceau, et c’est la journée (ou la nuit…) pour m’en remettre. Sauf, l’ail frais bio. Tout juste ramassé, je ne sais pas pourquoi, il passe très bien !

    J'aime

    1. Même combat pour l’ail apparemment ! Je note l’astuce de l’ail bio, mais je t’avoue que ça ne me tente pas trop de faire un crash test ^^
      Bonne dégustation si jamais tu testes la recette en tout cas 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s