LE SOLIDE VAISSELLE AU SAVON DE MARSEILLE – Comment faire son solide vaisselle maison écolo ?

Solide vaisselle maison au savon de Marseille à l'huile d'olive - zéro déchet / zero waste photography

Ô vaste sujet que le liquide vaisselle maison. J’ai cherché pendant si longtemps LA recette parfaite de liquide vaisselle maison écologique, si vous saviez… J’ai testé un nombre incalculable de recettes provenant de blogs, de livres, et j’en passe, et pourtant je n’ai jamais réussi à trouver chaussure à mon pied. J’ai d’ailleurs arrêté de compter le nombre d’essais ratés… (évitons de se flageller inutilement n’est-ce pas ?), mais j’ai quand même pris le temps de noter à chaque fois les blocages que je rencontrais.

*Petite liste assez exhaustive des trucs qui n’allaient pas dans mes essais*

Liquide vaisselle :

  • qui déphase
  • trop liquide et donc pas économique
  • incluant des ingrédients non-écologiques
  • pas assez efficace
  • laissant un film gras sur la vaisselle
  • incluant des ingrédients pas toujours évidents à trouver en commerce
  • incluant trop d’ingrédients

En plus de ça je voulais quelque chose de simple & efficace, et non pas une recette qui nécessite de faire 3h de chimie à chaque fois que la bouteille est vide. Je ne vous le cache pas, c’est à ce moment là que j’ai presque failli désespérer et lâcher l’affaire.

Et puis finalement, j’ai essayé de voir les choses sous un nouvel angle, et c’est le savon et le shampoing solide qui m’ont fait réfléchir hors du cadre que je m’imposais. J’ai fini par appliquer la même idée à mon liquide vaisselle (comme quoi c’est bien de se répéter le mantra #thinkoutthebox de temps en temps). Je vous présente ainsi aujourd’hui ce que je considère comme une longue quête de la parfaite recette me permettant de laver la vaisselle :

le solide vaisselle au savon de Marseille

Après moultes nouveaux tests pour trouver le dosage parfait, je suis arrivée à une composition finalement très simple, économique, sans plastique, et complètement zéro-déchet, à base :

  • de savon de Marseille vert à l’huile d’olive (parce que le savon, c’est ce qui lave)
  • de bicarbonate de soude et de cristaux de soude (qui aident à la partie décrassage)
  • d’huile essentielle de lavande (apportant une odeur plus douce que celle du savon brut)

Je n’achète officiellement plus de liquide vaisselle depuis presque 1 an, ma recette est complètement rodée, et répond à tous les critères que je recherchais. Je vous ai détaillé et expliqué au mieux les étapes de fabrication et d’utilisation ci-dessous, avec plein de petites astuces pour plats vraiment très encrassés. J’espère que cet article vous servira pour vos futures vaisselles !

~

Et pour les curieux, il y a également une recette de pastilles pour lave-vaisselle dispo sur le blog par ici.

Solide vaisselle maison au savon de Marseille à l'huile d'olive - zéro déchet / zero waste photography
Solide vaisselle maison au savon de Marseille à l'huile d'olive - zéro déchet / zero waste photography

Solide vaisselle au savon de Marseille

Ingrédients :

  • 80 g de savon de Marseille solide pur à l’huile d’olive
  • 6 cL d’eau bouillante
  • 2 c. à s. rases de bicarbonate de soude
  • 2 c. à s. rases de cristaux de soude
  • Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande BIO, 10 max (facultatif, juste pour l’odeur)

Ustensiles & outils de fabrication :

  • Un saladier
  • Une râpe
  • Un petit bol

1 – Dans un saladier, râper le savon de Marseille. Ajouter les cristaux de soude, le bicarbonate de soude, et prendre le temps de bien mélanger l’ensemble des ingrédients.

2 – Ajouter l’huile essentielle, l’eau bouillante, et bien mélanger à l’aide d’une cuillère jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Verser la pâte dans le bol, bien tasser, et laisser solidifier complètement avant utilisation.

Conseils de fabrication & d’utilisation :

*Privilégier l’huile essentielle de lavande qui est non toxique pour l’environnement.

*Privilégier un savon de Marseille pur à l’huile d’olive (les blocs de savon de Marseille verts), qui n’ont aucun ajout de glycérine, parfum & autre.

*Pour l’utilisation, il faut humidifier son éponge, et frotter la surface du solide vaisselle plusieurs secondes pour bien faire mousser l’éponge avant de laver. C’est un geste qui prend quelques secondes de plus qu’une simple pression de liquide vaisselle, mais il est important de prendre le temps de bien faire mousser le savon, cela signifie que le produit a bien imbibé l’éponge. Je l’admets il peut s’agir ici d’un inconvénient, cette recette prend quelques secondes de plus à l’utilisation qu’un liquide vaisselle, mais c’est une concession à laquelle on s’habitue très vite, promis !

*Bien qu’il faille faire mousser le savon sur l’éponge, ce solide vaisselle moussera moins qu’un liquide vaisselle industriel ce qui est normal, puisqu’il n’y a aucun ajout d’agent moussant dans cette recette. Pour rappel, ce n’est pas parce que ça déborde de mousse que ça lave correctement. 🙂

Et pour les plats très incrustés ?

Tout comme un liquide vaisselle, ce solide vaisselle aura ses limites face à des plats trop gras et incrustés. Mais avec quelques ustensiles ou ingrédients supplémentaires, l’affaire est jouée ! Je conseille déjà d’avoir à portée de main une petite brosse à vaisselle, ou à défaut une éponge métallique. Ensuite, il y a deux déchets de cuisine qui se révèlent être extrêmement efficaces face aux plats incrustés :

  • LE MARC DE CAFÉ
  • LES COQUILLES D’ŒUF

1 – Faire tremper le plat un moment dans l’eau très chaude voir bouillante.

2 – Ajouter dans le plat toujours rempli d’eau chaude un peu de marc de café ou de coquilles d’œuf broyées, et frotter votre plat avec une brosse à vaisselle jusqu’à le décrasser complètement.

3 – Finir le nettoyage en le lavant comme de la vaisselle « normale » avec une éponge & le solide vaisselle.

Le marc de café va servir de gommage au plat, et permet de racler plus facilement les taches incrustées. En plus de ça le marc de café nettoiera également les canalisations quand le plat sera rincé. C’est une astuce vraiment 100% zéro déchet.


Solide vaisselle maison au savon de Marseille à l'huile d'olive - zéro déchet / zero waste photography
Madamcadamia

Publié dans DIY

25 commentaires sur “LE SOLIDE VAISSELLE AU SAVON DE MARSEILLE – Comment faire son solide vaisselle maison écolo ?

  1. Merci merci pour cette astuce! C’est adopté! J’ai vraiment hâte de faire cette fabrication, un pas de plus pour reconquérir le quotidien à notre goût! Et d’une façon très saine en plus.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est intéressant ! Pour l’instant comme mes essais de liquide vaisselle homemade n’était pas très fructueux, j’ai opté pour du liquide vaisselle bio en vrac. Mais je pense que je vais essayer ta recette !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui c’est une bonne solution aussi, je l’ai fait pendant un moment quand je désespérais vraiment de trouver la recette de liquide vaisselle parfaite !
      Le solide vaisselle est quand même un peu différent à l’utilisation, mais en tout cas hyper simple à réaliser.
      Hésite pas à me faire un petit retour si tu testes, pour me dire ce que tu en auras pensé 🙂

      J'aime

  3. Merci pour cette recette, je l’ai mise en favori, je pourrais la tester dès que je pourrais ! (actuellement je vis chez mes parents, et on a un lave-vaisselle, mais comme j’espère bientôt pouvoir emménager toute seule, je cherche déjà des recettes de produit ménager :P)

    Aimé par 1 personne

    1. Ça c’est de l’organisation! Bravo à toi, n’hésite pas à me dire ce que tu en penses une fois que tu l’auras testé.
      Pour info il y a une recette de pastilles lave-vaisselle également dispo sur le blog, si ça t’intéresse en attendant 😉

      J'aime

  4. Bonjour, j ai testé la recette.
    Petit problème : mon savon de Marseille est en copeaux. Le resultat : morceaux de savons qui se détachent et restent collés a la vaisselle. 6cl d eau chaude ne suffisent pas à le délayer.
    Une idée ?

    Aimé par 1 personne

  5. Quelle ténacité, quelle abnégation, quelle sollicitude !!! à nous faire partager le plaisir de laver la vaisselle à la main ! J’en revendrais presque mon lave-vaisselle pour tremper joyeusement mes mains dans l’eau chaude et savonneuse.
    Presque …!
    Mais j’admire la persévérance pour arriver à fabriquer un produit qui n’a, pour une fois, rien de cosmétique. D’autant que si la vaisselle n’est pas propre, dégraissée, brillante et débarrassée de ses incrustations gratinées, le résultat est simplement raté.
    Vouée à réussir donc !
    J’ai une question : Avez-vous essayé d’incorporer ces ingrédients indispensables, dans les mêmes proportions ( bicarbonate de soude et cristaux de soude) à une préparation de savon de Marseille DIY , en saponification à froid?
    Cela donnerait une brique de savon vaisselle qui aurait les mêmes propriétés efficaces que le produit à partir de savon rapé.
    Mais en bloc, carré, rond, hexagonal, … histoire de ne pas le confondre avec la savonnette pour la toilette.
    Si vous avez fait l’expérience, merci de nous communiquer le résultat.
    Si non, je tenterais bien l’expérience et vous communiquerais le résultat … dans deux mois, temps nécessaire à la maturation du savon à froid.
    Merci pour votre réponse, votre partage d’informations et votre parti pris pour notre bonne planète.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Bruno,
      Avant de te répondre je voudrais commencer par te remercier pour ce commentaire et le temps que tu as consacré à la lecture de cet article. Ca me fait toujours plaisir quand ce que j’écris interpelle un petit peu! 🙂
      Et pour répondre à ta question, non je n’ai pas tenté l’expérience avec une saponification à froid, d’une part parce que je voulais une recette rapide et je n’avais pas forcément l’envie de partir sur une recette prenant plusieurs semaines avant d’être prête. Et d’autre part je trouve plus pratique lors de la vaisselle d’avoir un solide vaisselle coulé dans un ramequin plutôt que d’en faire un bloc de savon (un peu moins optimal à mon goût).
      Mais je serais curieuse de savoir si cela fonctionne avec la technique de saponification à froid. N’hésite pas à me faire un retour si le cœur t’en dis !

      J'aime

      1. Et donc voici une façon de ne pas réussir un savon de vaisselle, solide, en SAP.

        J’ai cru bon de faire fondre le bicarbonate et les cristaux de soude dans le mélange d’huiles chaudes ( olive et coco ) avant de le faire réagir avec la solution d’hydroxyde de soude.
        J’avais imaginé une belle brique de savon de Marseille avec les ingrédients pour en faire un savon vaisselle, recette Madamcadamia, mais sans granulosité excessive.
        Pfuittt le rêve !
        Et donc la réaction de saponification ne s’est pas produite. En cause la présence des cristaux de soude et du bicarbonate dans la masse d’huile ? Je ne vois pas d’autre explication.
        Le résultat après 10 jours est une masse molle et granuleuse, en deux phases, l’une solide en sable de mer mouillé, l’autre huileuse qui flotte par dessus.
        Le produit fini est gras, preuve que l’huile et la soude n’ont pas vraiment réagi et s’il restait un doute, pas la moindre mousse.
        Donc ce n’est pas du savon et c’est sans doute caustique. On jette ! (Avec les produits dangereux, dans les parcs à conteneurs, je vous rassure).

        Peut-être tenter d’ajouter les cristaux de soude et le bicarbonate, une fois la trace apparue et l’émulsion prête à être versée dans les moules ? Mais ces ingrédients risquent de ne pas fondre, surtout les cristaux de soude.

        Une idée, un conseil, un commentaire, … ?
        Merci

        J'aime

  6. Curieuse de savoir ? … C’est bon !
    Je sors mes récipients et réunis les ingrédients pour fabriquer un savon de Marseille amélioré aux cristaux de soude, bicarbonate de soude et, pourquoi pas sa variante au marc de café.
    Et dans six semaines … j’attaque une vaisselle bien grasse, collante et bien incrustée pour tester la recette du « Solide Vaisselle » en brique DIY.
    J’ai déjà prévenu mes deux belles-filles qu’elles participeront à l’expérience.
    Madamcadamia souhaite-t-elle sa brique ? Il lui suffit de me communiquer son adresse.
    Et si Paris valait bien une messe, cette recette patiemment affinée vaut bien une petite brique confiée aux services postaux.
    Bonne continuation.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello! De mémoire je crois que je l’ai achetée en biocoop, mais ça fait tellement longtemps que je ne suis pas sûre. Sinon tu en trouveras sur le site hakunataka.
      Je te recommande la brosse avec ce solide vaisselle pour les plats incrustés, en revanche pour la vaisselle normale une éponge convient très bien et permet de faire mousser d’avantage 🙂

      J'aime

  7. Merci ! Je vais de suite tester.
    J’avais déjà fait ma poudre à récurer avec les coquilles d’œufs broyées mais j’en étais toujours au liquide vaisselle maison pas vraiment satisfaisant.
    Merci encore. Belle journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir ! J’espère que ce solide vaisselle te conviendra. J’utilise aussi les brisures de coquilles d’œuf quand j’en ai sous la main, pour les plats incrustés ça marche tellement bien !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s