Brownies choco-noisettes

Brownies chocolat et noisettesLa semaine dernière j’ai laissé le blog complètement à l’abandon (pauvre petite bête, et vilaine moi). J’ai eu pas mal de choses à faire, et surtout j’avais besoin de me poser un peu, du coup j’ai délaissé les réseaux sociaux et mon article hebdomadaire contre un peu de sommeil à rattraper. Pourtant je vous avais prévu un nouvel article sympa comme tout pour vos futurs brunchs (Oui je vous tease sur la recette que vous avez loupé, ça ne mange pas de pain), mais non. Je n’étais pas forcément d’humeur à poster de jolies photos toutes harmonisées entre elles (#viedinstagrameuse), et je n’avais pas non plus l’envie d’élaborer un post un peu sympa sur mes autres réseaux. Bref, c’était pas la semaine.

Mais me revoici en pleine forme, et pour me rattraper je commence ce mois d’Octobre avec une recette complètement décadente, j’ai nommé ces brownies de folie (et promis ma recette de brunch acidulée, je vous la partage en fin de semaine [deux recettes en une semaine, plus rien ne m’arrête]). Aujourd’hui laissons place au régressif, et je demande à tous les ventres pro « chocolat » de se réveiller. D’ailleurs qui dit chocolat, dit explosion des stat’ sur le blog, mais alors quand en plus on rajoute le mot « brownies » et un peu de chocolat fondu sur les photos, normalement on tient le bon combo.

Comme j’aime bien vous raconter des histoires, je profite du fait de ne pas avoir de nouvelles particulièrement dingues à vous partager en ce moment, pour vous écrire la petite histoire derrière ces brownies (parce qu’il y a toujours une histoire derrière un gâteau). Cette recette de brownies je l’ai faite pour la première fois il y a quelques mois maintenant déjà, c’était un vendredi soir un peu tard, l’orage grondait (non pas du tout en fait, mais j’essaye d’instaurer une ambiance dramatico-nocturne à ce qui va suivre). C’était donc bien un vendredi soir un peu tard, je rentrais chez moi chargée comme une mule avec mes sacs de courses beaucoup trop lourds, et là angoisse totale en arrivant devant ma porte, la serrure était complètement arrachée (Tin, Tin, Tin !). Résumé de l’histoire en sept points : Cambriolage, appartement retourné, tiroirs vides, police, serrurerie, boire un verre, manger des brownies.

Sauf que j’avais rien à mettre dans mon verre, et pas de brownies sous la main (c’est pas comme si se faire cambrioler était quelque chose que l’on prévoit, voyez-vous). Soulée et frustrée, je suis donc partie faire les courses le lendemain en quête de chocolat et de noisettes, et la suite vous la connaissez, une recette très comfort food et bien dinguo #browniesdecambriolage.

Brownies chocolat et noisettes


Ingrédients & Ustensiles

Pour les brownies :

  • 205 g de chocolat noir
  • 40 g de sucre blanc
  • 40 g de vergeoise
  • 3 œufs
  • 150 g de beurre doux
  • 75 g de Maïzena
  • 50 g de farine
  • 50 g de poudre de noisettes
  • 1 bonne pincée de sel
  • 100 g de noisettes
  • 15 g de noisettes hâchées finement et préalablement torréfiées (ou 15 g de pralin)

Pour le topping :

  • 50 g de chocolat noir pâtissier

Les ustensiles plutôt utiles :

  • Deux saladiers
  • Un bol doseur
  • Un fouet
  • Une balance de cuisine
  • Un plat carré allant au four
  • Une casserole

Recette pour 8 personnes

1 – Préchauffer le four à 180°C. Battre les œufs, le sel et les sucres dans un saladier jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la Maïzena, la farine et la poudre de noisettes, mélanger et réserver.

2 – Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie. Ajouter le mélange de chocolat au premier mélange. Bien mélanger, ajouter les noisettes torréfiées, les noisettes concassées, et mélanger à nouveau.

3 – Verser le mélange dans un moule préalablement beurré et fariné, et enfourner 30 à 35 min. Une fois cuit, sortir le plat du four et attendre 15 min avant de le découper. Déposer à l’aide d’un fouet un peu de chocolat fondu sur le dessus de vos brownies pour encore plus de décadence.

Astuce : Vos brownies sont cuits quand vous plantez un couteau au centre et que la lame ressort sèche.


Brownies chocolat et noisettes

Brownies chocolat et noisettes

logo-madamcadamia

3 commentaires sur “Brownies choco-noisettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s